10 expressions que seuls les normands comprennent !

3 Mai, 2019 - Claire

Reconnaître les expressions normandes (Istock)
Aimez-vous cette destination ?
10 expressions que seuls les normands comprennent !

Les normands n’ont rien à envier aux Bretons, rien. À chacun ses expressions que personne ne comprend. C’est peut-être ça, l’origine de la légendaire rivalité entre ces deux régions de France ? Comment s’entendre si on ne se comprend pas ? Voici 10 expressions que seuls les normands comprennent !

1. Avoir de la goule

Avoir de la goule, c’est en faire trop. Exagérer ! « Il a de la goule celui-là ! » signifie « Il exagère ! ». À ne pas confondre avec gouleyant, qui n’a rien à voir et risquerait de hérisser les dauphinois. Quoique, les normands disent aussi avoir de la goule pour « être gourmand ».

via GIPHY

2. Boujou les bézots !

Un combiné bien normand de boujou qui veut dire « bonjour » et bézots pour « enfants ». Une perle qu’on ne se lasse pas de ressortir avec un air un peu débonnaire. Notez que boujou peut aussi vouloir dire « bisous » ou « au revoir ».

via GIPHY

3. Passer la toile

Avec un peu d’imagination vous pouvez trouver. Si, si. Passer la toile, c’est laver le sol, passer la serpillière quoi. Attention, quand on parle d’eau reportez-vous au contexte, parce que les normands peuvent parler de la Seine !

4. C’est rien bien.

Pas d’erreur, le normand peut vous dire que « c’est rien bien. » C’est l’occasion de se réjouir car cela signifie que « c’est très bien » voire « c’est génial ». On avoue, c’est un peu troublant. Mais quand on a choppé le truc, on peut le mettre à toutes les sauces : c’est rien beau chez vous, j’ai rien chaud, il m’aime rien fort…

via GIPHY

5. Y’r’pleut

Forcément, on allait pas passer à côté de la météo. Cette expression (on vous l’accorde, pas 100 % normande) parle pour elle, on vous laisse la savourer. D’ailleurs, le normand pourrait ajouter « on y veut goutte ! » signalant que « on n’y voit pas grand chose… ».

via GIPHY

6. Bou Diou !

Si boujou signifie « bonjour », vous pouvez deviner ce que bou Diou veut dire ? Gagné ! À prononcer un peu à l’avant de la bouche, presque du bout des lèvres, bou Diou c’est « bon Dieu » !

via GIPHY

7. Les quins font pas des qua.

On vous a aidé un peu. Quin veut dire « chien » et que veut dire « chat ». Le plus drôle, c’est que ça marche aussi avec la vac, la quèvre, le quimpanzé…

via GIPHY

8. Je vais faire d’l’essence.

Rien d’affolant, le normand vous signale simplement qu’il va « mettre de l’essence. » On est d’accord, ça peut faire un peu peur. Quoi, ça serait une compétence intéressante.

via GIPHY

9. Rendez-vous à la quart.

Piège ! Aha ! Vous vous dites que c’est une expression normande pour « rendez-vous à [l’heure et] quart » mais non ! C’est une indication spatiale et non temporelle pour localiser un emplacement… dans un angle.

10. Clencher la porte.

La clenche étant la poignée de porte, le verbe signifie « ouvrir la porte », en actionnant la poignée. On ne peut pas deviner.

via GIPHY

Si vous avez apprécié ces expressions normandes, vous aimerez certainement cette vidéo de Sifran qui dit avec humour ce qu’est être Normand.

4 Comments
  • Avatar Nicole says:

    Très vrai. Je suis une pure normande

  • Avatar Bertrand says:

    Les 2/3 ont cours dans les Deux Sèvres, et sont très courantes, donc peut être pas si normandes!

  • Avatar David says:

    Bon il y a un peux à boire et à manger 😂😂😂 déjà une clenche et une poignée sont de chose différente, alors on clenche pas une poignée, faite de l’essence, j’habite maintenant dans le sud et on le dit aussi, on ne dis pas quin mais tchien, on y veux goutte 🤔 c’est plus on y vois tchi ou que tchi <= rien que dalle, dérivé de chose (ké'tchios) bouzou les bézos, c'est du ch'timis dsl,
    Cadeau, vac, kév (chèvre) pésson (poisson) patalon, la mouk (mouche) le souat (maison) a vous de trouver, la torchiére 😂😂😂

  • Avatar Guillaume says:

    Suivant les coins de normandie la prononciation change.

    On retrouve ainsi “on y vê goutte” , ou pour le chien on a : quin, kien, tchien
    “Clencher la porte” c’est ouvrir la porte mais aussi la fermer en s’assurant de l’enclancher manuellement pour que n’elle s’ouvre plus.

    bézots signifie plus “petits” qu’enfants et plus exactement les “petits derniers” de famille

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter