Quel est le café le plus cher du monde ?

17 Octobre, 2018 - Emmanuelle Soubelet

Café le plus cher du monde à base de... (iStock)
Aimez-vous cette destination ?

Tenez vous bien… Il semblerait que le café le plus cher du monde soit fait à base de… crottes ! Oui, oui, vous avez bien lu… Alors comment exactement est réalisé ce café, quel goût a-t-il et combien coûte-t-il ? Autant de questions que vous vous posez sûrement, questions auxquelles nous répondons tout de suite dans cet article.

Le “Kopi Luwak”

Le Kopi Luwak est un petit mammifère nocturne semblable à une fouine qui vit en Indonésie. « Kopi » signifie « café » et « Luwak » signifie « petit mammifère carnivore » communément connu sous le nom de « civette » en français.

Ce petit être est à l’origine de la fabrication du café le plus cher du monde. En effet, la civette palmée adore se nourrir de cerises du caféier. Cependant, elle est incapable de les digérer, elle les défèque donc intactes.

Les baies qui passent dans le tube digestif de l‘animal subissent alors une sorte de fermentation naturelle qui donne ce goût si spécial au café.

Le kopi luwak (iStock)

Le kopi luwak (iStock)

Combien coûte le café le plus cher du monde ?

Le café le plus cher du monde se vend dans les cafés et les restaurants entre 20 et 50 € la tasse ! Un sac de 400 grammes se vendra aux environs de 200 €, alors qu’un sac de 1 kilo de Kopi Luwak se vendra quant à lui entre 200 et 400 €, malgré la fluctuation des prix.

À savoir que le Kopi Luwak est essentiellement produit au sein de l’archipel indonésien mais aussi dans d’autres pays comme la Thaïlande, la Chine, les Philippines et le Vietnam par exemple.

Si ce breuvage si précieux est si cher, c’est en majeure partie à cause de son processus de production. En effet, la fabrication du Kopi Luwak requiert beaucoup de travail. Elle se fait majoritairement manuellement, d’où le cout élevé de production.

Les graines sont une première fois rincées puis minutieusement nettoyées afin d’éliminer quelconque résidu d’excrément. Leurs coques sont ensuite brisées une à une, à l’aide d’un mortier. Après les avoir fait sécher à l’air chaud, elles sont ensuite sélectionnées une à une.

À savoir : sur 15 kilos de graines récupérées, seulement un tiers sera utilisé, ce qui fait de ce produit un produit extrêmement rare et cher.

Le café luwak (iStock)

Le café luwak (iStock)

Café le plus cher du monde : quel goût a-t-il?

Le Kopi Luwak a un goût très différent des cafés ordinaires que nous pouvons connaître et déguster habituellement. Initialement, ce nectar se caractérise par sa sucrosité et sa rondeur, par son absence d’amertume mais aussi par son goût prononcé de noisette et ses notes subtiles de chocolat noir (et même quelques fois des notes caramélisées). En effet, après séchage et torréfaction, ce café sera moins amer que le café traditionnel.

Si vous le buvez noir, il aura un léger goût doux-amer, alors que certains préfèrent le déguster avec une pointe de crème et de sucre, donnant au café une couleur “brun-doré” et des saveurs prononcées de chocolat, pour plaire aux plus gourmands !

Alors, comment déguster le café le plus cher du monde ? Les vrais connaisseurs vous conseilleront de déguster le Kopi Luwak en espresso enfin d’en tirer ses qualités gustatives optimales. Certains baristas préconisent également le “cold brew” ou goutte à goutte à froid, afin d’exprimer davantage la profondeur de ce café.

Goût du café (iStock)

Goût du café (iStock)

La ruée vers le g(r)ain

On saurait s’en douter mais malheureusement le business du Kopi Luwak cache certaines zones d’ombres. Il faut savoir que derrière ce business, certaines civettes sont gardées en captivité.

Tandis que les civettes sauvages ne se nourrissent et sélectionnent que les meilleurs grains de café dans la cadre d’un régime alimentaire équilibré, celles gardées en captivité voient leur alimentation réduite aux cerises de caféier, souvent vieilles, rendant inévitablement un café de qualité très inférieure.

Sans parler de la cruauté faite aux animaux en les enfermant ainsi en cage. Étant un animal nocturne, la civette en cage souffre de claustrophobie et de stress intense, pouvant parfois la mener à l’automutilation.

On constate également de nombreuses fraudes dans le business du Kopi Luwak. En effet, certains mélangent d’authentiques grains de civette avec des grains de café ordinaire. Évidemment, ils mentionnent tout de même « 100% Kopi Luwak » à la vente.

L’essentiel est donc de veiller à bien consommer du Kopi Luwak issu des meilleurs grains. Et s’il provient de petits êtres heureux gambadant sereinement dans la nature, c’est encore mieux !

0 Comments

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter