Les lois les plus tordues d’Italie

16 Avril, 2018 - Olivier

Tordue (iStock)
Aimez-vous cette destination ?
Les lois les plus tordues d’Italie

L’Italie est un pays magique à plus d’un titre ! La preuve avec ces lois bizarres, insolites, cocasses voire même carrément tordues ! Et oui, y’a pas que chez nous où les lois sont chelous. Chez nos amis transalpins aussi.

1. Pas de claquettes à Capri, une des lois d’Italie bien sympas

Les tongs, slaps ou claquettes, appelez ça comme vous voulez, sont interdites à Capri. Un point c’est tout ! Alors messieurs, chaussez vos plus beaux souliers vernis si voulez avoir la chance de fouler le sol sacré de ce coin si cher à Hervé Vilard.

via GIPHY

2. Interdiction de se gratter les parties intimes en public

En Italie, depuis 2008, les hommes ont l’interdiction formelle de se remettre le paquet en place en public. Interdiction de se gratter les c….. même si vous êtes victime d’une violente attaque de morbacs !

via GIPHY

3. Les châteaux de sable sont hors la loi à Eraclea

Eraclea est une ville située à proximité de Venise. Ces plages sont magnifiques mais ne vous faites pas attraper en train de construire un château de sable pour vos enfants ! C’est illégal et ça peut coûter jusqu’à 250€ le pâté.

via GIPHY

4. Falciano del Massico, ville où il est interdit de mourir

Dans cette petite ville du sud de l’Italie, il est strictement interdit de casser sa pipe. Le maire a considéré que cela coûtait trop cher de construire un cimetière et de l’entretenir.

via GIPHY

5. Exit les kilts

Ok, les kilts c’est pas vraiment dans la tradition italienne mais de là à les interdire, quand même ! Et pourtant, les hommes pris en flagrant délit de kiltage intempestif sont susceptibles de finir le nuit au poste. Avec ou sans calbute le kilt ?

via GIPHY

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter