Les 7 prisons abandonnées les plus glauques de France - Le Globe Trotteur

Les 7 prisons abandonnées les plus glauques de France

11 Juin, 2018 - Emmanuelle Soubelet

Prison (Istock)
Aimez-vous cette destination ?
Les 7 prisons abandonnées les plus glauques de France

Après vous avoir présenté les 7 cimetières abandonnés les plus terrifiants de France, passons maintenant aux 7 prisons abandonnées les plus glauques de France ! Partons à la découverte de ces lieux tout aussi terrifiants, mais si fascinants.

1. La prison de Loos à Lille

C’est dans le Nord de la France que se trouve l’une des prisons abandonnées les plus glauques de France. Abandonnée depuis maintenant un ou deux ans, la prison est dotée d’une architecture remarquable, qui plaît aux plus aventureux.

D’abord abbaye, le bâtiment est ensuite devenu un hôpital, puis un lieu de stockage de bétail et enfin un lieu d’accueil pour mendiants. C’est en 1817 qu’il devient officiellement une prison.

La prison devrait maintenant être bientôt démolie.

2. La prison de la santé à Paris

Cette prison de 1867 est actuellement en travaux et n’est donc plus “habitée” pour le moment. C’est la prison qui a eu pour locataires Apollinaire, Mesrine ou encore Bernard Tapie. Elle est également connue pour ses cellules VIP.

La prison peut accueillir jusqu’à 1 000 prisonniers et couvre 2,8 hectares entre la rue de la Santé, la rue Messier, la rue Jean Dolent et le boulevard Arago.

La commune a pour projet de la retaper pour 2019 mais il est encore possible de la visiter grâce à Neverends, un site photographique qui vous fait découvrir les lieux comme si vous y étiez. Vous pouvez également vous rendre sur place lors des journées du patrimoine.

3. La prison Sainte-Anne en Avignon

Cette prison a été abandonnée au cours de l’année 2003. Elle est parfois ouverte aux visites lors d’expositions mais cela ne saurait durer.

En effet, la commune aimerait la démolir pour la reconvertir en hôtel de luxe. Aucune avancée n’a eu lieu à ce sujet et aucune date n’est toutefois fixée.

4. La prison de Cahors dans le Lot

La prison de Cahors est l’une des prisons abandonnées les plus glauques de France ainsi que l’une des plus vieilles ! Elle date de 1790.

C’est Michèle Alliot-Marie, ministre de la Justice, qui, en juillet 2010, a décidé de la fermer pour cause d’insalubrité. Cette décision a été beaucoup controversée car elle a mis au chômage de nombreux salariés. La prison sera définitivement fermée 2 ans plus tard, en juillet 2012 et les détenus encore présents seront transférés à la prison de Montauban.

5. La prison de Nantes

Cette prison, désaffectée depuis 2012, peut aujourd’hui être visitée grâce à l’association Genepi. On y découvre ainsi les lieux où ont vécu des milliers de prisonniers depuis 1867. Les détenus qui s’y trouvaient ont ainsi été transférés dans la nouvelle maison d’arrêt de Carquefou.

Ce n’est pas moins de 95 000 personnes qui ont eu la chance de visiter ces lieux, lors d’une exposition organisée par Pick Up Production avant qu’elle ne soit démolie. En effet, dès 2020, le centre d’arrêt sera reconverti en logements, logements sociaux, crèche et parking.

Mais pour ceux qui auraient aimé découvrir la prison de Nantes, le service du patrimoine de la Région des Pays de la Loire en propose une visite virtuelle !

6. La prison maritime de Pontaniou

Cette prison est l’ancien centre de détention de l’arsenal de Brest. Le centre breton a été construit entre 1809 et 1814. Après avoir servi de maison d’arrêt après la Seconde Guerre mondiale, le lieu a été fermé en 1990, pour cause de conditions insalubres et inadaptées aux prisonniers.

La prison est, depuis 1990, désaffectée et fait partie des prisons abandonnées les plus glauques de France. Plusieurs projets de rénovation ont été proposés mais aucun ne s’est concrétisé.

7. Le musée de la Tour des Prisons

Depuis le 20 septembre 2014, vous pouvez accéder à la Tour des Prisons, pour découvrir un lieu chargé d’histoires ! La prison n’en est plus une depuis 1917 et vous pouvez à présent, muni d’une lampe torche, découvrir un monde jusqu’ici inconnu.

Explorez les cachots où ont vécu ces hommes, ces femmes et même plusieurs enfants incarcérés… C’est définitivement l’une des prisons abandonnées les plus glauques de France.

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter