Les 5 temples érotiques d’Inde qui vous surprendront

11 Juillet, 2018 - Claire

Temple érotique (Istock)
Aimez-vous cette destination ?
Les 5 temples érotiques d’Inde qui vous surprendront

La riche culture de l’Inde réserve bien des surprises. Berceau de nombreuses spiritualités et de pratiques variées, le pays est aussi connu pour la tradition tantrique qui inclus la sexualité. C’est à cette tradition que certains ont associé les statues aux positions sexuelles acrobatiques et scènes explicites des temples de la ville de Khajurâho. En témoignent ces 5 temples érotiques d’Inde !

1. Temple de Lakshmana

C’est l’un des plus ancien temples du site de Khajuraho. Le temple de Lakshmana, dédié à Vaikuntha-Vishnou, aurait été bâti en 939, sous le règne de Yashovarman, un rajâ de la dynastie des Chandelâ. Ses décorations sont d’une finesse incroyable et représentent plus de 500 dieux de la tradition indienne.

Les éléments érotiques figurent sur la frise qui habille le tour du temple. Entre scènes d’orgie (avec animaux) et couple s’enlaçant, les visiteurs ont l’occasion d’apprécier des pratiques sexuelles débauchées.

2. Temple de Kandariya-Mahadeva

Dédié à Shiva, le temple de Kandariya-Mahadeva est le plus grand du site avec ses 30 mètres de haut. Il comprend également l’ornementation la plus riche, avec environ 650 statues à l’extérieur, et 226 à l’intérieur. Il aurait toutefois été construit plus tard, vers 1030. C’est sur les sculptures à l’extérieur du temple que figurent une multitude de représentations érotiques, parfois surprenantes. Ou inspirantes.

3. Temple de Jagadambi

Cet édifice dédié à Parvati, l’épouse de Shiva, fait partie des plus finement décorés du site. Installé sur la même plateforme que le temple de Kandariya Mahadeva, il expose lui aussi de nombreuses scènes érotiques délicates sur ses trois bandeaux de sculptures tout autour du temple.

4. Temple de Chitragupta

Le temple de Chitragupta est dédié à Surya, le Soleil, dont on trouve une sculpture à l’intérieur du temple. On date sa construction entre 1020 et 1025, à la même époque que le temple de Kandariya-Mahadeva.

Ici encore, ce sont les murs extérieurs du temple qui sont recouverts de scènes érotiques : des couples enlacés, des concubines et de jeunes nymphes montrant leur yoni, le sexe féminin en sanskrit.

5. Temple de Visvanatha

Enfin, daté de la même période que le temple de Lakshmana, celui de Visvanatha est dédié à Shiva. Il aurait contenu deux représentations du lingam (sexe masculin en sanskrit) dont l’un en émeraude et l’autre en pierre. Il y subsiste le lingam en pierre, mais aucune trace de la sculpture en émeraude…

Trois bandeaux de sculptures présentent le même genre de figures érotiques que les temples du site, dont les scènes d’amour acrobatique. On y voit également des figures féminines dans des poses langoureuses et des représentations d’hommes en pleine sodomie pendant que des femmes se cachent les yeux.

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter