Guide des 10 plus belles insultes espagnoles - Le Globe Trotteur

Guide des 10 plus belles insultes espagnoles

10 Août, 2018 - Claire

La casa de papel (facebook La Casa de Papel)
Aimez-vous cette destination ?
Guide des 10 plus belles insultes espagnoles

Même si vous n’êtes pas bilingue, il n’y a rien de tel que de se disputer en espagnol. Parce que ça sonne quand même bien mieux que les insultes en anglais. On a demandé à des professionnels de l’engueulade, et ils nous ont livré leurs 10 plus belles insultes en espagnol.

1. Me cago en tí

Littéralement, « je chie sur toi » ou « je te chie dessus ». Cette insulte est très courante et n’est pas considérée comme très vulgaire. La preuve, une maman agacée par son enfant peut facilement le lui dire sans choquer l’entourage.

Il en existe de multiples variantes comme me cago en tu madre (je chie sur ta mère), me cago en Dios (sur Dieu) ou encore me cago en la ostia (sur l’ostie).

via GIPHY

2. Me suda la polla

Une insulte exclusivement employée par les jeunes pour dire « j’en ai rien à foutre ». La traduction exacte serait « j’ai la bite qui transpire. ». Gracieux et poétique, tout ce qu’on aime.

via GIPHY

3. Vete a tomar por (el) culo

Un classique de l’insulte en espagnol, à avoir toujours sur soi. Si on vous lance vete a tomar por el culo, comprendre par là qu’on vous invite gentiment à aller vous faire prendre par le cul. Soit, d’aller vous faire enculer, ou d’aller vous faire foutre, au choix.

via GIPHY

4. Gilipollas

Pour rester dans le registre anal, on continue dans les insultes en espagnol avec le célèbre « trou du cul ». Il est volontiers francisé en gilipouille, même s’il y perd de sa superbe.

5. Que te follen

Encore dans l’idée de se faire prendre, ici on vous enjoint d’aller vous faire baiser. La traduction peut être « va recevoir », et correspond également à que te den.

via GIPHY

6. No me jodas

Simple et efficace, c’est de l’insulte espagnole préventive. Elle signifie « fais pas chier ».

7. Cabrón

Il y a quelque chose de plus efficace que de traiter quelqu’un de bouc en français. Toutefois, cabrón est une célèbre insulte en espagnol et elle correspond plutôt à « bâtard ».

via GIPHY

8. Hijo de puta

Quand on la prononce bien, c’est la plus magistrale. En français, « fils de pute » est une insulte très forte mais en espagnol tous les jeunes l’utilisent avec un sens plus léger. Une sorte de « enculé », qui peut même être affectueux, pour peu qu’on aime s’insulter entre amis.

9. Joder

Utilisé comme injonction, on ne se lasse pas du « putain » espagnol. Littéralement traduit par « fais chier ».

10. Chúpame la polla

Si vous prenez notre traduction de la 2e expression et qu’on vous explique que chúpame veut dire suce… ? Voilà. À employer pour répondre à quelqu’un qui nous fait marcher.

via GIPHY

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter