Êtes-vous en règle pour voyager aux États-Unis ?

14 Mars, 2020 - Julie - Le Globe Trotteur

Aimez-vous cette destination ?

Passeport, ESTA : le point sur les démarches pour aller aux États-Unis

passepot et billet d'avion

Êtes-vous en règle pour voyager aux États-Unis ? – Unsplash

Vous planifiez une petite escapade à New York ou un road-trip sur la côte Ouest des États-Unis ?  Une fois vos billets réservés, n’oubliez pas de faire les démarches administratives nécessaires à votre entrée sur les terres de l’Oncle Sam ! Passeport, visa, ESTA : voici tout ce que vous devez savoir.

Quel passeport pour aller aux États-Unis ?

Impossible d’entrer aux États-Unis sans un passeport biométrique. Cela tombe bien, depuis fin juin 2009, la France ne délivre plus que ce type de passeport. Si vous avez un ancien passeport, il est donc forcément périmé depuis certains temps et il faut impérativement le remplacer. Si vous avez déjà un passeport biométrique, assurez-vous qu’il sera valable non seulement aux dates de votre séjour aux États-Unis mais aussi 6 mois après votre sortie du territoire américain.

Quand demander un visa ?

Il n’est pas obligatoire de demander un visa pour entrer aux États-Unis. Si vous possédez un passeport français et prévoyez un séjour de moins de 90 jours, alors vous n’aurez besoin que d’un ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Au-delà de trois mois, vous devrez vous rapprocher de l’ambassade des États-Unis pour demander un visa. De même, si vous possédez un passeport étranger et/ou non biométrique, rapprochez-vous des autorités américaines pour savoir si vous avez besoin d’un visa ou d’un ESTA.

L’ESTA, c’est quoi ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, attardons un peu sur le côté technique. Eh oui, si cela fait des année que vous en entendez parler, qu’est-ce qu’un ESTA exactement

Cette démarche qui a vu le jour en 2008 avant de devenir obligatoire en 2009 vise à simplifier l’accès au territoire américain. En effet, certains pays (dont la France) ont signé un accord avec les États-Unis pour que leurs ressortissants soient dispensés d’une demande de visa dans le cadre d’un court séjour. Les autorités américaines peuvent en échange accéder aux données des dossiers passagers (aussi appelées données PNR pour Passenger Name Record), contrôler les données biométriques du passeport et consulter les agences de renseignements.

Comment demander son ESTA ?

Même si vous n’avez rien à vous reprocher, ne jouez pas avec le feu et faites votre demande d’ESTA au minimum 72 heures avant votre départ. Si, la plupart du temps, l’autorisation est accordée sur le champs, on ne sait jamais.

Sachez par ailleurs que l’ESTA est valable durant deux ans, vous pouvez ainsi tout à fait en faire la demande après avoir réservé vos billets.

Toutes les modalités de votre voyage seront bouclées, vous aurez ainsi l’esprit tranquille !

Pour enregistrer votre demande pas la peine de vous déplacer : installez-vous sur votre canapé et suivez la procédure en ligne :

  • Rendez-vous sur le site de demande d’ESTA;
  • Étape par étape, remplissez chaque champs avec précision. Ayez sous la main votre passeport, vos billets d’avion, votre lieu de résidence durant le séjour et les coordonnées de vos contacts aux États-unis (le cas échéant) et en France. Pour vous faciliter la tâche, de nombreuses explications vous seront données tout au long de la demande. Si vous voyagez à plusieurs, vous pouvez combiner les demandes.
  • La demande d’ESTA est payante, c’est donc le moment de procéder au paiement. Votre demande est immédiatement examinée.

Lorsque l’autorisation est accordée, il n’est pas rare de recevoir la réponse instantanément. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, les choses devraient rentrer dans l’ordre d’ici quelques heures ou jours. Lorsque votre autorisation est en instance, vous pouvez consulter l’évolution de votre demande en accédant à votre dossier en ligne.

Votre ESTA vous est ensuite envoyé par email et vous n’avez plus qu’à l’imprimer et à le conserver avec vous durant votre voyage. Si le voyage n’est pas autorisé, vérifiez que vous n’avez pas commis d’erreur en remplissant votre formulaire. Confondre la lettre « O » avec le chiffre « 0 » peut par exemple semer la pagaille. En cas de refus même suite à une erreur, ne faites pas une nouvelle demande d’ESTA, elle serait immédiatement refusée. Il sera en effet nécessaire de se rapprocher de l’ambassade ou du consulat américain pour en savoir plus et demander un visa.

Vous avez encore un doute ? Voilà une vidéo qui devrait répondre à toutes vos questions !

0 Comments

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter