Avion annulé, les différents moyens d’obtenir une compensation.

19 Juillet, 2019 - Le Globe Trotteur

Terminal avion
Aimez-vous cette destination ?

Votre avion vient d’être annulé ? On vous a refusé l’embarquement ? Sachez que vous avez des droits et que la plupart de ces préjudices sont dédommageables. Voici un point sur les différents cas de figures dans lesquels vous pouvez prétendre à une compensation et comment vous y prendre.

Votre avion est annulé.

Il arrive qu’une compagnie aérienne annule un vol pour des raisons personnelles (grèves, problèmes techniques) ou des circonstances extraordinaires. Lorsque votre avion est annulé à cause d’une circonstance extraordinaire, comme des intempéries ou une grève des contrôleurs aériens, nul n’est en cause et vous n’obtiendrez aucune compensation. De même, si la compagnie aérienne vous notifie de l’annulation au moins 14 jours à l’avance, vous n’aurez pas le droit à une indemnisation. Hormis ces deux cas de figures, il est fort probable que vous soyez éligibles à une compensation. Si la compagnie aérienne vous notifie moins de 14 jours en avance, et vous propose un autre vol qui vous fera arriver plus de 4 heures après l’heure d’arrivée initiale prévue, alors vous pourrez toucher jusqu’à 600€ de dédommagement. À savoir, le montant de l’indemnisation varie en fonction de la date ou la compagnie aérienne vous a notifié et de l’alternative proposée.

Aéroport

Aéroport

Vous êtes victimes de surbooking.

Le surbooking, encore appelé surréservation, est une pratique utilisée par les compagnies aériennes pour maximiser la rentabilité de leurs voyages en avion. Cette pratique consiste à vendre plus de places qu’il n’y en a pour un trajet. Il est fréquent que des passagers ne se présentent pas à la porte d’embarquement, c’est pourquoi cette pratique ne pose pas de problème en général. Seulement, lorsque tous les passagers répondent présents, cela devient problématique pour la compagnie aérienne qui doit refuser l’embarquement à certains passagers. Si on vous refuse l’embarquement pour cause de surbooking, alors que vous vous êtes présentés à l’heure devant la porte, vous êtes en droit de demander une indemnisation, en plus d’un vol alternatif, à la compagnie aérienne. Le montant de cette indemnisation sera équivalent à celui que vous devriez normalement obtenir en cas d’annulation de votre vol.

Comment obtenir une compensation ?

  1. Vous contactez un professionnel pour vous aider dans vos procédures.

Vous êtes à peu près sûrs que vous êtes en droit de recevoir une compensation mais souhaitez le vérifier pour en avoir le cœur net ? La société AirHelp peut vous aider gratuitement à calculer le montant de l’indemnité á laquelle vous avez droit en cas d’avion annulé ou de surbooking. En plus de cela, elle propose une prise en charge complète de votre dossier par des spécialistes qui feront en sorte que vous

obteniez rapidement votre remboursement de vol annulé auprès des compagnies aériennes.

  1. Vous écrivez un courrier vous-même.

Si les procédures administratives ne vous dérangent pas, vous pouvez écrire une lettre de réclamation à la compagnie aérienne par vous-même. Voici un exemple.

Attention, pensez toujours à garder votre carte d’embarquement, numéro de réservation ainsi que tout autre document ou information qui pourra vous servir de preuve.

0 Comments

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter