Après une chute en pleine mer, elle survit dix heures seule !

25 Octobre, 2018 - Claire

Kay
Aimez-vous cette destination ?

La croisière ne s’amuse pas vraiment. Une touriste britannique est tombée du 2e pont du Norwegian Star. Ce samedi 18 août, un peu avant minuit, c’est la panique à bord : le capitaine tente de faire demi-tour mais en vain.

À noter : les faits relatés sont inspirés de la réalité mais romancés.

Kay Longstaff et Craig Rayment sont dans un bateau.

Le gros paquebot à destination de Venise longeait les côtes Croates. À son bord, presque 4 000 passagers et plus de 1 000 membres d’équipage cohabitent depuis presque trois semaines. La croisière s’est déroulée sans problème, jusqu’au dernier soir.

Kay et Craig, deux quadra, fêtent leur dernière nuit à bord à base de mojitos et de caïpirinhas (ça on invente). Ils se chamaillent à propos de la couleur du papier peint qu’il vont mettre dans le salon de leur loft à Camden (ça aussi).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ben Lovering (@ben_lovering) le

Kay tombe à l’eau.

Le vent du large, les étoiles, l’éthanol, l’amour, bref, pour une raison inconnue Kay tombe à l’eau. Elle chute depuis le 2e pont du navire, c’est-à-dire depuis plus de 20 m de haut, dans les eaux sombres et glacées de la mer Adriatique (en vrai, elle était à 20 °C, ça va).

D’après des lois physiques de base que vous connaissez tous puisque vous avez suivi les cours de Madame Delattre en 4e : si vous sautez de très haut, l’impact à la surface sera plus violent que si vous tombez dans une flaque. (Mon frère va m’envoyer la formule physique d’un instant à l’autre, moi j’ai fait une fac de lettres).

Imaginez donc qu’en chutant, Mme Longstaff n’a pas eu l’impression d’entrer dans du beurre.

via GIPHY

10 heures sans brassards

Alerté, le capitaine du paquebot fait demi-tour pour tenter de retrouver la passagère. Après quatre passages au lieu de la chute, il faut se rendre à l’évidence : en pleine nuit, probablement un peu saoule et sans brassards, les chances de la voir sortir des flots en chantant sous l’océan s’amenuisent.

via GIPHY

Pourtant, vers 9h45, un bateau de garde-côtes croate repère la quadragénaire toujours vivante, à environ 1 km des lieux de l’incident. Kay a beau être exténuée, en état de choc et en hypothermie, elle est profondément heureuse d’être en vie et manifeste une grande reconnaissance aux sauveteurs.

Conclusion : faites du yoga.

Kay a décidé d’écrire un livre ayant pour titre : « 4 astuces pour survivre en pleine mer ». (C’est pas vrai). Elle y partage les points essentiels à respecter pour faire les gros titres sans danger :

  • Choisir une nuit où l’eau est exceptionnellement calme.
  • Préférer l’été, pour que la mer reste à 20 °C toute la nuit. Ou tomber en combinaison de plongée.
  • Chanter à tue-tête pour se réchauffer.
  • Pratiquer régulièrement le yoga.

via GIPHY

0 Comments

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter