8 aides financières pour partir en vacances que vous devez connaître

25 Juin, 2018 - Claire

Aimez-vous cette destination ?

Il n’est pas toujours évident de se projeter au bord de la plage quand on a du mal à terminer les fins de mois. Depuis 1998, la loi reconnaît que ne pas partir en vacances peut constituer une forme d’exclusion. Il existe donc certaines aides financières et dispositifs spécifiques pour aider les plus démunis ou les familles nombreuses à partir en vacances. Voici un petit tour des 8 aides financières pour partir en vacances !

1. Le chèque-vacances

Ce dispositif d’aide permet aux bénéficiaires de partir en vacances et d’accéder à certains loisirs et activités culturelles variées. Des colonies de vacances aux parcs d’attractions, en passant par les restaurant, musées et spectacles… L’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) met à disposition des salariés des petites et grandes entreprises, du secteur privé et de la fonction publique des :

  • chèques-vacances de 10 à 50 € ;
  • e-chèques-vacances, uniquement utilisables sur Internet, de 60 €.

Elle les distribue directement aux salariés ou via les comités d’entreprise ou assimilés.

À savoir : depuis 2015, les travailleurs non-salariés ont aussi accès aux chèques-vacances.

2. Les dispositifs Vacaf

La Caisse d’allocations familiales (CAF) propose plusieurs aides financières pour soutenir le départ en vacances des enfants et familles. Ce sont les dispositifs Vacaf. En début d’année, la CAF vous informe sur vos droits et si vous pouvez bénéficier des aides suivantes.

3. L’Aide aux vacances famille (AVF)

Cette aide fonctionne au tiers payant. Elle est directement versée à l’organisateur du séjour et déduite de la facture finale. Vous choisissez un centre agréé figurant sur le site de la CAF et bénéficiez de ce système dès l’organisation du voyage.

4. L’Aide aux vacances enfants locales (AVEL)

Également en tiers payant, ce dispositif d’aide financière permet à vos enfants de partir pendant les vacances scolaires. Colonie de vacances ou camp, vous choisissez ici encore un centre agréé dans votre région et réglez seulement la part qui n’est pas prise en charge par la CAF.

5. L’Aide aux vacances enfants nationales (AVEN)

De la même façon, l’AVEN favorise le départ en vacances de vos enfants pendant les vacances scolaires, cette fois à l’échelle nationale. Le séjour organisé inclus le transport pour se rendre sur les lieux et en revenir.

6. L’Aide aux loisirs séjours courts (AALS)

Pour de courts séjours dans des centres de loisirs sans hébergement (ALSH), vous pouvez bénéficier de l’AALS. Cette aide financière fonctionne comme l’AVEL.

7. Les bons “aide aux temps libres”

Ces bons donnent accès à des centres socio-culturels et aident à financer des séjours familiaux. Distribués par votre CAF, ils sont utilisables sous conditions :

  • Ils sont valables 1 an.
  • Ils ne peuvent pas être utilisés hors vacances scolaires.
  • Ils s’utilisent uniquement avec des organismes conventionnés par la CAF.

8. Les cours gratuits et associations

Certaines communes proposent des cours et activités gratuites tout au long des vacances scolaires. À l’échelle nationale, le ministère des sports a lancé le dispositif « J’apprends à nager » en 2015 pour permettre aux enfants et pré-adolescents de suivre des séances de natation avec des professionnels.

En vous rapprochant également des comités d’entreprise, vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels pour des places en centres de loisirs ou vacances.

Enfin, des associations comme Vacances ouvertes, contribuent au tourisme social en accompagnant les familles dans leurs démarches.

0 Comments

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter