11 lois complètement misogynes dans le monde

28 Mars, 2019 - Emmanuelle Soubelet

Violence faite aux femmes (iStock)
Aimez-vous cette destination ?

En France, il existe de nombreux faits sexistes qui ne sont pas à négliger (je me demande toujours pourquoi les femmes sont moins payées que les hommes). Mais on doit bien avouer que ce n’est rien à côté de ces lois complètement misogynes dans le monde.

1. Un homme marié peut battre sa femme au Nigéria

On commence en “beauté” avec cette loi totalement absurde qui dit qu’un homme peut, s’il le souhaite et pour la corriger, battre sa femme. Les enfants ne sont pas mieux lotis, car ils peuvent eux aussi subir ces châtiments par leur père ou leurs professeurs. Il n’y a que les hommes qui y échappent, enfin sauf si vous êtes esclave…

2. Le port de la mini-jupe interdit en Afrique

Le viol est la raison de cette loi. A force de dire “ben oui mais comment tu étais habillée aussi ?” le gouvernement a préféré baisser le taux de viol de son pays, non pas en punissant les hommes en question d’être des porcs criminels, mais en interdisant aux femmes de porter des mini-jupes. A quand l’interdiction du pantacourt !

3. Le viol est autorisé au Liban, seulement si le violeur épouse sa victime

Faute avouée à moitié pardonnée ! Si une femme se fait violer, elle peut en plus des séquelles physiques et psychologiques, être forcée à épouser et donc à vivre avec son bourreau. On considère que l’affront fait à la femme est pardonné s’il l’épouse. En effet, dans plusieurs pays, dont le Liban, en cas de viol, c’est la femme qui est jugée et sur qui l’on porte la honte. Le comble de la logique quoi. Heureusement, cette loi n’est plus en vigueur depuis août 2017 après un combat acharné d’activistes et de l’ONU.

Liban (iStock)

Liban (iStock)

4. Le viol conjugal accepté en Inde

Le viol conjugal a été reconnu tard, même en France. En Inde, bien que ce soit un acte révélé, il n’en reste pas moins accepté, surtout lorsque la femme a plus de 15 ans. On ne parlera pas du fait qu’un homme peut avoir une femme de moins de 15 ans même si on reste dans le thème des lois complètement misogynes.

5. Les femmes doivent monter en amazone sur un scooter en Indonésie

Monter en amazone, c’est monter à cheval les deux jambes du même côté. A l’époque, les femmes ne pouvaient monter que comme cela car elles portaient obligatoirement une robe, pas pratique pour monter à califourchon. En Indonésie, dans la ville de Lhokseumawe, les femmes ne peuvent pas monter normalement sur un scooter, soit disant pour leur protection. Eh bien oui, elles risqueraient d’exciter Monsieur le conducteur, et après “viens pas te plaindre parce que tu t’es fait violer !”

Indonésie (iStock)

Indonésie (iStock)

6. Une femme = une demi-femme au Yémen

On continue les lois complètement misogynes avec la place de la femme au Yémen. Une femme n’est pas une personne à part entière au Yémen. Elle n’a donc pas les mêmes droits qu’un homme et ne peut pas se plaindre en cas de viol, d’adultère ou de tout autre problème voire de crime.

7. Une femme a besoin de l’autorisation de son mari pour sortir de chez elle au Yémen

Si une femme n’est qu’une demi-personne, il va de soi qu’elle n’a rien le droit de faire sans l’autorisation de son mari. Elle ne peut donc pas sortir de chez elle sans autorisation. Il existe cependant une exception. S’il y a le feu ? Même pas ! Elle pourra sortir seulement si ses parents sont en danger immédiat.

Yémen (iStock)

Yémen (iStock)

8. Les femmes ne doivent pas porter de casque en Inde

Adieu règles de sécurité routière et bonjour à l’une des lois complètement misogynes du monde. Dans certaines régions d’Inde, des milliers de femmes meurent chaque année d’un accident de la route car elles ne doivent pas porter de casque. Pourquoi ? Ca risquerait d’abîmer leur coiffure et de souiller leur maquillage bien sûr ! Alors sois belle et tais-toi (enfin, meurs en l’occurrence…).

9. Interdiction de se maquiller en Afghanistan

En Afghanistan au moins, pas de risque de ne pas porter de casque pour ne pas abîmer son maquillage car les femmes n’y ont pas droit. Ni de se maquiller, ni de porter des talons. Là aussi elles risqueraient de chauffer la gent masculine qui est, on le sait, incapable de se contrôler.

Afghanistan (iStock)

Afghanistan (iStock)

10. 77 filières universitaires interdites aux femmes en Iran

Une femme qui réfléchit risquerait de poser trop de questions, comme par exemple “Pourquoi je n’ai pas les mêmes droits que les hommes juste parce que je n’ai pas de pénis”. L’Iran a donc décidé d’interdire 77 filières universitaires aux femmes, jugées non adaptées à la femme. L’autre raison serait qu’une femme qui étudie fait moins d’enfants et en Iran, on veut des enfants !

11. Le soutien-gorge interdit en Somalie

Si en France ce sont davantage les femmes qui ne portent pas de soutien-gorge qui sont regardées de travers ou jugées comme libertines, en Somalie, les femmes n’ont pas le droit d’en porter, sinon elles seront fouettées (je reste sans voix). Un soutien-gorge accentuerait les formes féminines et entraînerait le désir des hommes.

Somalia (iStock)

Somalie (iStock)

Nous vous avions parlé des lieux à travers le monde interdits aux femmes et je crois qu’elles préfèreraient toutes être interdites dans ces pays là…

1 Comments
  • Avatar Denise says:

    Je reste sans voix …. mais chez nous en France rappelez vous quand la femme a t elle eut le droit d ouvrir un compte en banque de se faire avorter de voter etc sans l autorisation de son mari????? Souvenir souvenir j ai 68 ans alors je l ai vécu rappellez vous…..,,

DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS

« »
Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter