Les trésors cachés de l’Iran

12 Avril, 2016 - Kevin Kubica

Mosquée, Iran - Blogspot
Aimez-vous cette destination ?
Les trésors cachés de l’Iran

L’Iran devient une destination touristique de plus en plus demandée. Mais qu’y-a-t-il à voir de particulier ? Découvrez notre sélection de sites à visiter absolument.

La Maison Narenjestan

Située dans la ville de Fars, cette bâtisse de toute beauté témoigne de la vie de haut rang que menaient les Perses de la haute société de l’époque. Construite au 19ième siècle, son style architectural sans pareil fait écho à la splendeur du jardin qui l’entoure.

narenjestan ghavam, Iran - Flickr

narenjestan ghavam, Iran – Flickr

La Mosquée du Cheikh Loftfallah

Bâtie au 16ième et 17ième siècle, cette mosquée de toute beauté ornée de bleu et de fines sculptures est à découvrir dans la ville d’Isapahan. Elle ne possède pas de Minaret car seule la famille royale y avait alors le droit d’y pénétrer.

Mosquée du Cheikh Loftfallah, Iran - Mullc

Mosquée du Cheikh Loftfallah, Iran – Mullc

Persépolis

L’ancienne capitale de l’empire perse est à 700 km de l’actuelle capitale Téhéran. Les ruines comportent encore bon nombre de bas reliefs sculptés ainsi que de magistrales colonnes. La cité, vieille de 2 500 ans, est par ailleurs inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Ruines de Persépolis, Iran - Flickr

Ruines de Persépolis, Iran – Flickr

Bam

Cette ville qui date du 5ième siècle avant J-C a été construite pour protéger et surveiller la Route de la Soie. L’ancienne cité, une citadelle, est à découvrir en plein milieu du désert. Bam est également inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Bam, Iran - Flickr

Bam, Iran – Flickr

La Tour de la Liberté

Changement radical de style avec cette création de 45 mètres de hauteur. La Tour de la Liberté est l’une des plus grandes attractions de Téhéran. Elle est recouverte de non moins de 25 000 plaques de marbre blanc.

Tour de la liberté, Iran - Flickr

Tour de la liberté, Iran – Flickr

Kandovan

Datant de plus de 3 000 ans, Kandovan est un village troglodytique : des habitations sont creusées à même la roche. Une roche volcanique (article : “Les destinations où vous n’irez pas…faute de pouvoir les dire !” > volcan Eyjafjöll) en l’occurrence qui a créé de gigantesques amas en refroidissant, permettant ainsi de la creuser. Une autre particularité de ce village encore habité est son eau minérale qui est réputée pour guérir certaines maladies rénales.

Village de Kandovan, Iran - Flickr

Village de Kandovan, Iran – Flickr

Le Jardin de Shahzadeh

Signifiant “le jardin du prince”, le jardin de Shahzadeh constitue un véritable oasis de verdure en plein milieu du désert. Situé dans le sud du pays, il a été conçu en 1850 pour le prince Mohammad Hassan Khan Qadjar Sardari Iravani. Il s’étend sur plus de 4 hectares, avec 400 mètres de longueur et 120 mètres de largeur. Le pavillon central, autrefois une demeure d’été du prince, a été reconverti depuis en restaurant.

Jardin de Shahzadeh, Iran - Iran

Jardin de Shahzadeh, Iran – Iran

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter