Les pires compagnies aériennes

11 Mars, 2016 - Carla

Banner 3
Aimez-vous cette destination ?

Pour éviter d’être vraiment déçu par le service ou la propreté voire pour voyager en sécurité sans sueurs froides, consultez notre liste des pires compagnies aériennes. Un classement qui croise les avis de voyageurs et les notations de Skytrax.

Koryo Airlines
Voilà la compagnie qui a la palme toutes catégories confondues ! La sécurité laisse vraiment à désirer avec des avions plus vétustes les uns que les autres. Le service ? inexistant, la propreté ? bof bof, les repas ? mais quel repas ?

Avion - Air Koryo

Bellview Airlines
La compagnie nigérienne a connu quelques crashs au cours de ces dernières années. Et pour cause car l’entretien des avions est loin d’être à jour, certains vols s’étant même crashés 5 minutes après le décollage !

Avion - Bellview Airlines

Sudan Airways
La plus vieille compagnie aérienne d’Afrique. Elle a été fondée en 1946 et ne compte pas plus qu’une petite dizaine d’avions, des Airbus et des Boeing mais qui commencent sérieusement à dater. En 2003, un vieux Boeing mal révisé et mal entretenu s’est écrasé à côté de l’aéroport de Port Sudan du à un problème technique au moteur…pas vraiment rassurant.

Avion - Sudan air

Turkmenistan Airlines
Les anciennes républiques de l’ère soviétique ont hérité des appareils les plus vieux et les plus négligés du marché. Turkmenistan Airlines en fait partie ! Pannes à répétition, moteurs vieillissants, service et accueil exécrables, retards systématiques…à éviter à tout prix!

Avion - Turkmenistan

Ryanair
Et oui, Ryanair apparaît régulièrement dans le listing des pires compagnies aériennes. Si la sécurité en vol ne pose pas de problème, le maintien des délais, le service, l’accueil, la propreté et le confort en revanche oui !

Avion - Ryanair

Uzbekistan Airways
Encore une compagnie qui a eu la “chance” d’hériter des vieux Yakovlev YAK-40 de l’époque soviétique. Ces petits avions ont été mis en service pour la première fois en 1968 et Uzbekistan Airways continue de s’en servir…Ce qui explique certainement le crash d’un avion de la compagnie en 2004. Et que dire du “confort” : sièges rikiki, pas d’écran individuel et des films uniquement en Ouzbek ou en Russe.

Avion - Uzbekistan air

Pour recevoir nos bons plans voyage

Inscrivez-vous à notre newsletter